Première fois, coming-out aux parents, vie amoureuse… Quelques mois après son élection, Raphaël Millius, Mister Suisse romande 2011, dévoile pour la première fois au grand jour son homosexualité dans les pages people du Matin.

Le jeune homme de 25 ans confie notamment ne pas avoir dévoilé son homosexualité avant le concours afin de ne pas se faire coller une étiquette: «J’ai été élu sur mon physique et mon charisme,ma faculté à savoir m’exprimer, explique-t-il. J’ai beaucoup voyagé dans ma vie, j’ai fait du théâtre: voilà ce qui est déterminant».

Le plus bel homme de Romandie raconte également que son inscription au concours avait pour but de prendre confiance en lui-même, après des années de peur et de complexe, dont il estime que c’est encore le cas pour beaucoup de jeunes homos. «En vérité, j’ai constamment besoin de me rassurer. Je prends une revanche sur tout ça».

À lire sur Le Matin.

Photo Le Matin/Philippe Pache