Un jeune Gallois de 26 ans autrefois rugbyman et skinhead à ses heures perdues prétend qu’il est devenu gay après un accident vasculaire cérébral (AVC): tous les ingrédients d’une histoire à sensation sont réunis. Succès assuré pour le tabloïd britannique Daily Mail, spécialiste du genre, qui a fait le buzz en publiant hier le témoignage de Chris Birch. La presse, notamment LGBT, a repris en boucle l’information. Sauf que le scoop n’en est pas un.

EX-HÉTÉRO?
Dans le Daily Mail, l’ex-hétéro revient sur son accident qui date de 2005. En réalisant un saut périlleux arrière dans un parc pour épater ses amis, il se blesse gravement à la nuque et fait un AVC qui le plonge plusieurs jours dans le coma. Jusque là, rien de sensationnel sauf qu’il se réveille métamorphosé: «Ça peut paraître bizarre, mais quand je me suis réveillé je me suis immédiatement senti différent. Je ne m’intéressais plus aux filles». 

Encore plus incroyable, une fois rétabli, il coupe les ponts avec sa petite amie, le rugby et même avec son travail d’employé de banque. Il perd près de 50 kg, se décolore les cheveux et quitte son travail pour entamer une formation de coiffeur. Chris Birch a désormais son propre salon et file le parfait amour avec un jeune homme de 19 ans, conclut le tabloïd. «Je n’ai jamais été aussi heureux de ma vie!», assure-t-il aux journalistes venus l’interviewer.

INCRÉDULITÉ ET MOQUERIES
Cette métamorphose laisse les médecins perplexes. CBS News a sollicité l’avis d’un professeur de médecine de l’université de New York qui déclare qu’il est assez commun de voir des changements de personnalité chez des patients après un AVC mais que des changements aussi profonds sont inhabituels. La chaîne a également interrogé le responsable de la communication de la Stroke Association, une organisation qui vient en aide aux victimes d’AVC au Royaume-Uni, lequel avance que Chris Birch était certainement gay avant son accident mais que son coma l’aura peut-être amené à s’affirmer au grand jour: «Que ce soit cet AVC ou non qui ait rendu Chris gay, ou qu’il est été gay sans le réaliser, il semble avoir fait une expérience positive, ce qui est génial».

Mais sur le Net, les commentaires oscillent entre incrédulité et moqueries. «Petit futé qui prend les autres pour des lapins de 3 semaines. Il fallait y penser au coup de: c’est le coma qui m’a rendu homo. Et ma grand mère c’est Mylène Farmer!», ricane un internaute de Têtu.com. Sur Twitter, on salue avec ironie «le meilleur gros titre» de l’année. Surtout, certain-e-s s’étonnent que le Daily Mail ressorte une histoire vieille de deux mois. Car c’est le Daily Mirror qui s’était intéressé à l’info en premier, en septembre dernier. Le tabloïd avait rencontré le jeune homme et publié un article assez complet sur son histoire. Sans rencontrer le succès espéré. C’est le Daily Mail qui a fait le buzz avec son recyclage.

Photo DR