Où l’on découvre qu’«en raison de leur caractère nordique quelque peu réservé, les gens ne tolèrent pas toujours les expressions publiques d’intimité et de tendresse». C’est joliment dit.

À lire sur le blog E.D.H.