Célébrée en France depuis 3 ans, grâce à l’unique association française pour les bisexuel-le-s, Bi’Cause, la Journée de la Bisexualité existe depuis 1999.

«La Journée de la Bisexualité, c’est donner à voir que la lettre B (bi) fait partie du sigle LGBT, écrit Bi’Cause dans un communiqué. C’est apporter un soutien solidaire à toutes les actions de lutte contre les discriminations sexuelles, quelles qu’elles soient. Et c’est lancer, aujourd’hui, des objectifs de travail spécialement pour les bisexuel-le-s.»

Dans le même communiqué, Bi’Cause rappelle ses priorités dans la lutte contre la biphobie: lancement d’une «étude/action» (état des lieux, protocole d’observation des diverses situations, des problématiques, des contextes), mise en place d’un dispositif d’accueil et d’écoute des bis en difficulté, accueil des bis isolé-e-s en région (aide à la création d’une antenne Bi’Cause, relais local des informations et événements…) et promotion d’une «culture bi» à travers les arts et différentes formes d’expression de sensibilité bisexuelles ou évoquant la bisexualité.

Pour fêter cette journée, Bi’Cause invite les bis, les bicurieux/ses et les bi-friendly ce soir au sous-sol du Banana Café à Paris, à partir de 20 heures, pour un programme de «débats, convivialité, musique et fête». À Strasbourg, l’association Ornithorynque organise, jusqu’à 20 heures, une projection-débat à l’Université de Strasbourg.

À Paris, Strasbourg ou ailleurs, bonne fête à toutes les licornes de Yagg (et aux autres, allez)!

Photo Peter Salanki

Via Bisexualite.info