Les malades des pays riches peuvent se réjouir. Grâce à la nouvelle formulation de Viramune, ils pourront désormais prendre cet antirétroviral une seule fois par jour. Le laboratoire allemand Boehringer Ingelheim a annoncé le 21 septembre que les autorités de santé européennes avaient donné leur feu vert à la commercialisation de cette nouvelle formulation. Une bonne nouvelle pour les patients des pays riches car alléger le nombre de prises est toujours une bonne chose en terme d’observance du traitement.

LE LABORATOIRE GARDE LE MONOPOLE
Mais comme le souligne à Yagg Julie Langlois, pharmacienne travaillant pour Sidaction, cette nouvelle formulation permet principalement au laboratoire « de déposer  un nouveau brevet et de prolonger son monopole » sur une molécule déjà ancienne. « C’est cependant une bonne chose pour les patients du Nord », ajoute-t-elle. Mais Viramune est très utilisé au Sud, en générique, et les malades ne pourront pas se payer la nouvelle formulation.  » La névirapine est notamment une molécule majeure dans la prévention de la transmission de la mère à l’enfant.

Retrouvez toutes les informations sur les traitements du VIH sur le Pilulier, une exclusivité Yagg.