Il y a différentes façons de manifester son mécontentement ou son indignation. On peut crier, mais on peut aussi danser. Pour protester contre la venue de Michele Bachmann, candidate homophobe à l’investiture républicaine à la prochaine élection présidentielle, une cinquantaine de militant-e-s LGBT ont participé à une sorte de flashmob d’environ 5 minutes, organisée par l’association Courage Campaign, sur Like a Prayer de Madonna.

L’objectif – atteint – était d’attirer l’attention des médias sur le fait que l’époux de la candidate propose, dans sa clinique, de rééduquer les homos pour les ramener dans le droit chemin de l’hétérosexualité et sur les déclarations de Michele Bachmann elle-même, qui assure que l’on peut changer d’orientation sexuelle par la prière (lire La candidate républicaine Michele Bachmann et son mari utilisent les aides publiques pour «guérir» l’homosexualité). D’où le choix de la chanson.

Lors d’une précédente action, Michele Bachmann avait été «attaquée» à coups de paillettes. De paillettes, Madonna… Michele Bachmann, qui souhaiterait tant faire reculer l’homosexualité, ferait-elle au contraire ressortir la folle qui sommeille en chacun-e de nous?

Via The Seattle Lesbian.