Des chercheurs/euses et universitaires (Eric Fassin, Geneviève Fraisse, Françoise Héritier, Axel Kahn…), des socialistes (Michèle Delaunay, Gilles Bon-Maury, Laura Leprince…), des médecins (Sylvain Mimoun, Odile Buisson)… Trois points de vue, trois tribunes, un message: parler du genre à l’école c’est bien, invisibiliser les trans’ c’est dangereux, laisser les politiques se mêler d’éducation c’est absurde. Sur Le Monde.fr.