En principe, PayPal interdit l’utilisation de ses services «aux activités qui […] incitent à la haine, la violence ou l’intolérance raciale», mais certains ont réussi à passer entre les mailles du filet.

À lire sur le blog de l’association & BraiseZ.