Découvrez le 3e et dernier épisode d’Au cœur de la gay pride de Moscou, un reportage signé Judith Silberfeld qui a couvert fin mai dernier la Moscow Pride, officiellement interdite par la ville. Judith vous avait fait vivre l’événement en direct sur Yagg. Aujourd’hui, elle y revient, images à l’appui.

PIQUE-NIQUE
C’est le lendemain de la manifestation. Journalistes, militants russes et étrangers se retrouvent à la datcha des parents de Nikolai Alekseev pour un pique-nique des plus conviviaux. L’occasion de faire un bilan sur la mobilisation, l’impact médiatique de l’événement, etc. Avec cette phrase terrible de Nikolai: «S’il n’y avait pas eu de violences, d’arrestations, je ne pense pas que ce cas aurait intéressé l’Europe. Faut-il que quelqu’un meure pour que la Pride de Moscou soit autorisée et protégée par la police?».

Au-delà de son aspect documentaire saisissant, le reportage de Judith Silberfeld, monté par Maxime Donzel, offre aussi une réflexion sur ce qu’est le métier de journaliste dans un média militant. Un document brut et émouvant que nous sommes très fier-e-s de vous proposer.

Voir également:
Au cœur de la gay pride de Moscou (1/3)
Au cœur de la gay pride de Moscou (2/3)