C’est dans une tribune de Slate.fr que l’essayiste Matthieu Grimpret se demande si la verve déployée par le député du Nord Christian Vanneste à l’encontre des homos ne serait pas finalement l’aveu de son homosexualité. À coup d’arguments parfois caricaturaux, il tente de déceler, derrière les propos et les attitudes du parlementaire, les signes qui trahiraient sa véritable nature.

À lire sur Slate.fr [fr].