Quatre semaines. C’est le temps qu’il aura fallu aux associations pour réagir en commun aux premières annonces de baisse de subventions, dont celle du Sneg, le 3 mars dernier. Les 23 signataires du communiqué de presse rendu public hier affirme que « Xavier Bertrand recule sur le plan de lutte contre le sida et les IST ». Les associations confirment le niveau des baisses que nous révélions le 19 mars dernier (lire Enquête: Xavier Bertrand impose une forte réduction des subventions aux associations de lutte contre le sida). Celles-ci atteignent jusqu’à 14% pour certaines grosses associations comme Aides et le Sneg.

« PROCÉDURES DE LICENCIEMENT »
Les associations expliquent que  « ces coupes de budget entraînent des procédures de licenciement dans les associations, sur des programmes à destination des populations les plus exposées au risque de transmission. Au-delà de la prévention, ces restrictions vont aussi compromettre des actions sociales, d’accès aux soins et aux droits et d’éducation thérapeutique en direction des personnes vivant avec le VIH ou une hépatite ». Et les associations de conclure: « 2011 et 2012 seront-t-elles encore des années où le ministère capitulera devant les enjeux de santé publique ? ». La balle est désormais dans le camp de Xavier Bertrand.

Cet article vous a plu? Soutenez notre travail en cliquant ici.