Dix ans après l’élection de Bertrand Delanoë à la tête de la capitale, le 18 mars 2001 très précisément, Yagg a demandé à ses internautes de juger l’action du maire socialiste, ouvertement gay, via un sondage (mis en ligne du mercredi 16 au vendredi 18 mars).

Dans leur très grande majorité (77%), les répondants jugent positive l’action de Bertrand Delanoë en tant que maire de Paris, ils sont même 28% à l’estimer très positive, les opinions négatives ne s’élevant qu’à 17%.

Une grande majorité (66%) estime également que la situation des LGBT s’est améliorée depuis l’élection de Bertrand Delanoë, même si 45% pensent qu’elle s’est « un peu améliorée » seulement.

Si l’on entre dans le détail des actions en direction des LGBT, les opinions diffèrent davantage et celles négatives l’emportent. En ce qui concerne les actions en matière de prévention du VIH et des IST, si 38% des répondants estiment le soutien de la Mairie suffisant, 48% pensent le contraire. C’est encore plus le cas en ce qui concerne les actions en matière de lutte contre l’homophobie et les discriminations avec 58% d’opinions négatives pour 33% d’opinions positives.


Enfin, 63% des répondants pensent que Bertrand Delanoë ne devrait ni plus ni moins parler de son homosexualité, alors que près d’un tiers (29%) souhaiterait qu’il l’évoque davantage.

Photo Bertrand Delanoë à la Marche des Fiertés de Paris en 2009 (extraite de la vidéo de Yagg.com).

Cet article vous a plu? Soutenez notre travail en cliquant ici.