À l’occasion de la sortie de son nouveau roman Les nouveaux nouveaux mystères de Paris (Au diable vauvert), Yagg a rencontré Cécile Vargaftig, romancière et scénariste.

Sur fond de voyage dans le temps, ce quatrième livre est haut en couleurs: une auteure qui se voit personnage du roman qu’elle est en train d’écrire et que vous êtes en train de lire, une chatte qui parle à voix haute, une lesbienne qui découvre comment remonter le temps à l’aide d’un buffet Henri II. Il faut le dire: Cécile Vargaftig ne craint ni l’incongru, ni la transgression des codes de la littératures. Mieux, elle s’en amuse, en joue avec brio.

Cécile Vargaftig sera présente au Salon du livre de Paris. Toutes les infos sont sur le site de la maison d’édition.

Cette vidéo vous a plu? Soutenez notre travail en cliquant ici.