Passionnant feuilleton chez la noblesse romaine. Gesine, princesse Doria Pamphili, est mariée à un expert d’art italien très pieux. Jonathan, son frère, est gay et engagé dans un civil partnership britannique avec le Brésilien Elson Edeno Braga.

Gesine a quatre filles, Jonathan une fille et un garçon. Ces six petits nobles devraient, un jour, se partager les titres, la fortune et le nom de Doria Pamphili. Sauf qu’Emily et Andrea Filippo, les enfants de Jonathan, sont nés par gestation pour autrui aux États-Unis, et que la loi italienne ne les reconnaît pas, qui n’accorde de droits qu’à la mère biologique. Gesine, qui craint donc de voir débarquer l’une ou l’autre des mères porteuses venue récupérer l’enfant auquel elle a donné naissance et embarquer au passage une partie des œuvres dont s’enorgueillit la famille, tente depuis 2007 d’obtenir de la justice un « désaveu de paternité » à l’encontre de son frère. Sur Le Monde.fr [fr].

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Soutenez votre média LGBT indépendant sur le mur de Yagg!