Suite (et pas encore fin, chouette!) de la Arte Fashion Week avec ce jeudi soir, un film et un documentaire.

À 20h40, Marie-Antoinette (2005), de Sofia Coppola (en VM). L’auteur de ces lignes a une tendresse particulière pour cette évocation hors-normes de l’une des plus célèbres reines de France. Au moment de la sortie en salles du film et de son passage à Cannes, une partie de la critique a fustigé la vision rock branchée et pas très historique de la réalisatrice (ah les baskets Converse dans le champ…). Nous, on aime le spleen qui s’en dégage, la belle interprétation de Kirsten Dunst… La fuite à Varennes sur fond de The Cure (All Cats Are Grey) restera pour nous un grand moment de cinéma.


Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Marie Antoinette trailer # 2 vost fr.

À 22h40, Kate Moss – La création d’une icône, de Nicola Graef. Ce documentaire allemand propose de « découvrir comment se fabrique une icône », en la personne de la mannequin Kate Moss qui, depuis ses débuts en 1993, n’a cessé d’être une muse de la mode. Qu’est-ce qui fait que Kate est si spéciale, si contemporaine et en même temps si intemporelle? Il y a, c’est sûr, un mystère Kate Moss…


Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Kate Moss – La création d’une icône (extrait).

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Soutenez votre média LGBT indépendant sur le mur de Yagg!