Viktor-Orban-Fidesz

Viktor Orban

La Hongrie du très conservateur Premier ministre Viktor Orban (photo), et de son parti, le Fidesz, prend demain la présidence tournante de l’Union européenne pour les six prochains mois. Si certains journalistes dénoncent avec raison la nouvelle loi sur la presse, promulguée ce matin par le président Pal Schmitt, et qui limite très fortement la liberté des journalistes, les associations LGBT sont aussi inquiètes.

« LA CONSTITUTION PROTÈGE LE MARIAGE »
C’est le projet de nouvelle Constitution dont le gouvernement veut doter le pays qui a mis en émoi les militants homos. Et cette phrase en particulier: « La Constitution protège le mariage, considéré comme l’union de base la plus naturelle entre un homme et une femme et fondement de la famille ».

Cité par le blog Hu Lala, qui propose une revue de l’actualité hongroise, le communiqué de l’association Magyar LMBT Szövetség critique fermement ce projet de Constitution et écrit: « Nous croyons que la Constitution devrait prévoir les droits fondamentaux tels que la dignité humaine et le droit à l’égalité. La proposition de la commission viole la dignité humaine des couples lesbiens et gays et leur droit à la non-discrimination ».

Si elle devait être promulguée, cette nouvelle Constitution bloquerait toute possibilité d’ouverture du mariage pour les couples de même sexe. Depuis juillet 2009, les couples gays et lesbiens hongrois peuvent enregistrer un partenariat civil, ce qui leur donne des droits jusque-là réservés aux couples mariés sauf pour l’adoption, la fécondation in vitro et le nom du partenaire.

INTERDIRE L’AVORTEMENT
La validation de la nouvelle Constitution, qui veut également interdire l’avortement, et vise à rétablir les fondamentaux chrétiens de l’histoire hongroise, est prévue au printemps prochain.

L’année aura été marquée aussi par plusieurs incidents à Budapest, mettant en cause l’extrême-droite et des mouvements néo-nazis, dont le plus spectaculaire a été la profanation, en juillet 2010, de la tombe de Károly Kertbeny (1824-1882), le père du mot « homosexuel » et héros des gays et des lesbiennes de ce pays.

Pour une analyse de la politique du gouvernement hongrois, lire Hongrie: vers un régime autoritaire? publié sur le site de France 2.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Soutenez votre média LGBT indépendant sur le mur de Yagg!