Pour la dernière playlist de l’année, la Yagg team livre ses morceaux préférés de 2010 – et pas forcément sortis ces 12 derniers mois.

Si vous n’arrivez pas à écouter le player ci-dessus, cliquez sur La playlist best of 2010.

Maxime Donzel: Dancing On My Own, Robyn.
Je choisis Robyn parce qu’avec son album sorti en trois parties, elle a accompagné mon année avec un enchaînement de perles irrésistibles aussi bonnes en acoustique qu’en remix, comme Hang With Me et Indestructible.

Dominique Chaudey: Invisible Light, Scissor Sisters.
Le best de 2010 sans aucun doute possible. À fond dans les écouteurs sur une plage de Valencia, un recuerdo mas!

Morgane Thibault: Paper Planes, M.I.A.
THE chanson qui m’a accompagnée en voiture tout au long de la route pour Copenhague (soit environ 56 fois à l’aller, et 38 fois au retour).

Judith Silberfeld: Shut Up And Let Me Go, The Ting Tings.
L’une des deux chansons qui m’ont trotté dans la tête une bonne partie de l’année (l’autre, si vous vous demandez, c’est Dance In The Dark, de Lady Gaga).

Julien Massillon: Wait Til You See My Smile, Alicia Keys.
Le hit de l’année d’après le nombre de lectures sur mon iPod. Cette chanson m’a rendu le sourire quand je l’avais perdu. Et je risque d’en avoir besoin en 2011 (la précarité, tout ça tout ça).

Bénédicte Mathieu: All The Lovers, Kylie Minogue.
Cette chanson me tourne la tête depuis l’été. Pour une chanteuse qui s’accroche, trouve sa place dans le mouvement actuel. Et pour ce clip très fusionnel et bizarroïde…

Xavier Héraud: Tornado, Jónsi.
Je profite que Maxime n’ait pas mis de Jónsi pour le faire. Un album qui m’a réconcilié avec la pop.

Christophe Martet: You Haven’t Seen The Last of Me, Cher.
La chanson total camp de 2010.

Yannick Barbe: I Don’t Want To Run, aMinus.
Ce Français exilé à Berlin, on l’a découvert sur la compil Écoute J’adore! de Yagg avec ce titre parfait. Puis il a sorti un 1er album très réussi. La nouvelle sensation électro sensible à suivre de très près.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Soutenez votre média LGBT indépendant sur le mur de Yagg!