Étrange et funeste coïncidence. Au moment où l’on célèbre le centenaire de la naissance de Jean Genet, le producteur de son unique film – Un Chant d’amour – disparaît. Nico Papatakis, 92 ans, s’est éteint le 17 décembre, a-t-on appris mercredi dernier.

« UN CHANT D’AMOUR », JOHN CASSAVETES, NICO…
Cinéaste français d’origine grecque, Nico Papatakis avait en effet financé en 1950 Un Chant d’amour, de Jean Genet, avec qui il était ami. Un film sublime et sulfureux qui fut censuré jusqu’en 1975.

Un Chant d’amour, de Jean Genet:

Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Un Chant d’amour, de Jean Genet.

Trois ans auparavant, Nico Papatakis fut à l’origine de La Rose Rouge, mythique cabaret parisien qui vit les débuts d’une certaine Juliette Gréco. Autre point important d’une biographie riche en rencontres étonnantes: à la fin des années 50, alors qu’il s’installe à New York, Nico Papatakis vit une relation amoureuse avec le mannequin Christa Päffgen… qui lui empruntera son prénom et deviendra Nico, la muse d’Andy Warhol et du Velvet Underground. C’est aussi à New York que Nico Papatakis fait la connaissance du réalisateur John Cassavetes dont il coproduira le premier long métrage, Shadows (1959).

« LES ÉQUILIBRISTES »
L’ombre de Jean Genet plane sur la filmographie de Nico Papatakis – 5 films seulement. Son premier, Les Abysses (1962), adaptation des Bonnes, de Genet, fait scandale au Festival de Cannes. Son dernier, Les Équilibristes (1992), s’inspire de la vie de l’écrivain. Michel Piccoli y interprète un homme de lettres homosexuel fasciné par le cirque, qui tombe amoureux d’un jeune valet de piste dont il va devenir le Pygmalion. À sa sortie, l’œuvre, qui fait clairement allusion à la relation tumultueuse entre l’écrivain et son amant Abdallah Bentaga qui s’achèvera par le suicide de ce dernier, fut vivement critiquée par les admirateurs de Genet.

Michel Piccoli et Lilah Dadi dans "Les Équilibristes"

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Soutenez votre média LGBT indépendant sur le mur de Yagg!