Don’t ask, Don’t tell (DADT), la loi qui interdit aux militaires homos de faire leur coming-out dans l’armée américaine, n’est plus. D’un point de vue légal, en tout cas. Barack Obama en a promulgué l’abrogation ce mercredi 22 décembre, accompagnant sa signature d’un discours victorieux, ponctué d’émotion et de sourires, comme les Américains savent (et le président actuel des États-Unis en particulier) savent si bien le faire: « Ce matin, je suis fier de signer une loi qui met fin à Don’t ask, Don’t tell, » a affirmé Barack Obama sous les applaudissements d’une salle pleine à craquer. Nous ne sommes pas une nation où l’on dit de ne pas demander et de ne pas dire, nous sommes une nation qui pense que nous sommes tous égaux ».

« VOTRE PAYS A BESOIN DE VOUS »
« Votre pays a besoin de vous, votre pays vous veut, nous serons heureux de vous accueillir dans nos rangs », a-t-il précisé à destination des militaires (ou futur-e-s militaires) LGBT, invitant celles et ceux qui ont été renvoyé-e-s en vertu de Don’t ask, Don’t tell à s’engager à nouveau dans les forces armées.

Il reste maintenant à donner corps au symbole et au discours. DADT est abrogée dans les textes mais reste en vigueur jusqu’à ce que l’armée soit prête à s’en passer. « Nous n’allons pas traîner des pieds pour le faire, » a promis Barack Obama.

Regardez le discours de Barack Obama:

http://www.youtube.com/watch?v=7-MjLWkDNqY

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur ‪President Obama Signs Law Repealing « Don’t Ask Don’t Tell » – 12/22/10‬

L’histoire de Don’t ask, Don’t tell en images:

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur The history of « don’t ask, don’t tell »

On a du mal à y voir un hasard du calendrier: des membres LGBT du staff de la Maison Blanche ont mis en ligne il y a deux jours leur vidéo dans le cadre du projet It Gets Better contre le suicide et le harcèlement des jeunes LGBT. Est-ce pour montrer que l’égalité entre homos et hétéros, la Maison Blanche y croit vraiment? Quelles que soient les motivations, la voici. De ce côté-ci de l’Atlantique, on attend toujours que l’égalité des droits intéresse celles et ceux qui nous gouvernent.

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur White House Staff: It Gets Better

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Soutenez votre média LGBT indépendant sur le mur de Yagg!