Nigel Evans

Nigel Evans

Le Royaume-Uni compte de plus en plus de politiques ouvertement homos mais les coming-outs les plus récents n’ont pas tous été totalement volontaires.

Après le libéral-démocrate David Laws en mai dernier, poussé à la démission du poste de secrétaire d’État au Trésor auquel il venait d’être nommé par un scandale financier, puis le conservateur Crispin Blunt (l’oncle d’Emilycet été, c’est un autre conservateur qui vient de rendre publique son homosexualité, au moment où une réseau de soutien LGBT, ParliOut, est lancé au sein du Parlement britannique, qui compte 22 membres ouvertement homos (dont 13 conservateurs) sur 650 membres.

Plusieurs facteurs ont motivé la sortie du placard de Nigel Evans, 54 ans, député et adjoint du président du Parlement. Parmi eux, les menaces d’outing émanant d’un autre homme politique, un ex-député travailliste que Nigel Evans n’a pas voulu nommer. Nigel Evans a aussi expliqué n’avoir pas voulu faire son coming-out du vivant de sa mère, qui est morte l’an dernier: « Je ne voulais pas lui faire de mal, mais je crois que je l’utilisais comme une excuse. Je la soupçonne d’avoir su [que j’étais homosexuel] ».

Mais tout n’a pas été négatif dans son parcours. Nigel Evans a en effet bénéficié des conseils de Gareth Thomas et des encouragements de l’actrice Vicky Entwistle, qui jusqu’à cet été jouait dans l’interminable série britannique Coronation Street. Et c’est finalement lorsque le ministre de l’Énergie Greg Barker, qui a lui-même récemment fait son coming-out, lui a demandé s’il serait d’accord pour être inclus dans une liste de politiques homos qu’il s’est décidé: « Je me suis dit que c’était stupide. Je ne veux plus vivre dans le mensonge ».

Le Mail on Sunday, auquel Nigel Evans a accordé sa première interview d’élu ouvertement gay, le présente comme s’étant opposé à des réformes-phares pour lres droits LGBT, mais selon Pink News, si Nigel Evans a effectivement voté contre l’alignement de l’âge de consentement pour les relations entre hommes sur celui de relations hétéros en 1998, il a changé d’avis deux ans plus tard et a depuis toujours soutenu les droits LGBT et l’association Stonewall.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Soutenez votre média LGBT indépendant sur le mur de Yagg!