« Je regrette mes propos. Je ne voulais blesser personne. Nous sommes contre toute discrimination. Je présente mes excuses pour cette déclaration. » À Abou Dhabi, où se tiendra demain, samedi, la finale de la Coupe du monde des clubs, Sepp Blatter, le président de la Fédération internationale de football (Fifa), a donc présenté des excuses pour avoir déclaré en plaisantant que les supporters homos de foot n’auraient qu’à s’abstenir de relations sexuelles lors de la Coupe du monde 2022 qui se tiendra au Qatar, pays où l’homosexualité est passible de 7 années de prison, voire de la peine de mort (lire En réponse à Sepp Blatter, Paris Foot Gay propose un match amical au Qatar).

Lors de la même conférence de presse, il s’est prononcé pour que cette Coupe du monde se tienne en hiver, où les températures seront plus clémentes (elles peuvent atteindre les 50° l’été), tant pour les joueurs que pour les spectateurs.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Soutenez votre média LGBT indépendant sur le mur de Yagg!