Inter-LGBTChez les grands ça va, chez les petits beaucoup moins. C’est en substance ce qu’indique l’Inter-LGBT dans un communiqué intitulé « Éducation: 3 mois après la rentrée des classes, un bilan en demi-teinte ».

L’interassociative se réjouit de ce que le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche tienne ses engagements: « près de 50000 affiches [de la campagne d’affichage de lutte contre l’homophobie] sont effectivement de retour depuis peu dans les grandes villes, sur les campus et autres lieux universitaires ».

Le ministère de l’Éducation nationale en revanche n’a annoncé aucune des mesures concrètes promises en septembre dernier au moment de la publication du rapport sur les discriminations à l’école. L’Inter-LGBT rappelle qu’à l’époque, « le ministère s’était engagé à dévoiler «dans la première quinzaine du mois d’octobre, des mesures nouvelles destinées à amplifier l’action du ministère de l’Éducation nationale dans la prévention et la lutte contre les discriminations à l’école, au collège et au lycée» » et « s’interroge aujourd’hui sur les intentions du ministère de l’Éducation nationale et sur sa capacité à mettre en œuvre les mesures annoncées ».

« Par ailleurs, l’Inter-LGBT appelle encore de ses vœux les deux ministères à mettre en œuvre des mesures à l’égard des professionnels éducatifs et administratifs afin que la lutte contre l’homophobie et la transphobie dans l’éducation soit véritablement prise en compte par tous les acteurs de la communauté éducative », conclut le communiqué.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Soutenez votre média LGBT indépendant sur le mur de Yagg!