harvey milk

Harvey Milk

« Nous devons nous souvenir que les droits dont nous jouissons aujourd’hui sont le fruit des combats, parfois violents, d’hier. » La phrase est d’Eddie Aït, le maire (PRG) ouvertement gay de la commune de Carrières-sous-Poissy, dans les Yvelines, dont la salle de réunion du Centre communal va prendre le nom de l’emblématique militant gay américain Harvey Milk.

« Harvey Milk, tout comme Rosa Parks – dont le nom a été donné au Centre social et culturel de la ville – a été des militants pour l’égalité des droits et contre les discriminations dont le nom résonne dans nos mémoires, » souligne le maire dans un communiqué.

Cet hommage se fera « dans le cadre de [la] politique de lutte contre les discriminations » de Carrières-sous-Poissy qui a par ailleurs, récemment, signé la Charte contre l’homophobie dans le football.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Soutenez votre média LGBT indépendant sur le mur de Yagg!