Marie Paule Belle, la chanteuse populaire et féministe des années 70, ouvertement lesbienne, revient sur scène dans un spectacle intitulé, très justement, De Belle à Barbara, puisqu’elle y reprend quelques chansons de la « dame en noir », auxquelles elle ajoute de nouvelles compositions, parmi lesquelles une chanson intitulée Celles qui aiment elles sur l’homosexualité féminine.

L’interprète de la piquante Parisienne prépare actuellement un nouvel album et propose à son public d’en devenir le producteur grâce au label participatif Akamusic. Cette artiste complète, pianiste de talent, compositrice et interprète, aux textes engagés, drôles, décalés et impertinents, qui jouent tour à tour sur le fil de l’humour, de la poésie et de l’émotion, jouait déjà à guichets fermés mi-octobre à l’Alhambra, à Paris. Vous pourrez la retrouver sur scène, dans cette même salle, pour une date supplémentaire, ce dimanche 21 novembre, à 15h. Elle prépare également une tournée en province et à l’étranger.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Soutenez votre média LGBT indépendant sur le mur de Yagg!