Angelina Jolie Vogue December 2010C’est en faisant les cascades de Salt qu’Angelina Jolie a repris des forces après avoir accouché de ses jumeaux. C’est une des informations essentielles de l’interview qu’a accordée l’actrice à l’édition américaine de Vogue pour son numéro de décembre.

Elle y raconte la genèse de The Tourist (le remake d’Anthony Zimmer, qui sortira en France le 15 décembre), de son amour pour Brad Pitt qui est tellement beau et sexy et formidable avec les enfants (il n’y a qu’eux pour pouvoir rendre toute cette hétérosexualité débordante supportable, non? Surtout maintenant qu’Eva Longoria a quitté Tony Parker), de Salt, où elle a repris un rôle écrit pour Tom Cruise – « C’est bizarre comme à chaque qu’on demande un rôle de femme forte, il est écrit d’une façon étrange qui met bien trop en avant la sexualité. Alors qu’il s’agit d’être une femme et de battre un homme. Je n’ai donc pas été très surprise que la seule façon d’obtenir un rôle féminin fort correct soit qu’il n’ait pas été écrit pour une femme » –, de ses enfants, dont elle espère qu’ils iront au lycée à Aix en Provence (Aix en Provence?!?), de son rôle d’ambassadrice de bonne volonté du HCR.

« BEAUTÉ ENVOÛTANTE »
La journaliste Vicki Woods est visiblement sous le charme, et l’assume très bien: « Sa beauté photogénique est envoûtante dans la vraie vie. (…) Les femmes qui peuvent hypnotiser les gens juste en étant assises et en respirant ont un pouvoir qui fait froid dans le dos. Comme la princesse Diana (qui n’était pas aussi belle qu’Angelina) ».

Si elle est encore plus belle en vrai que dans le portfolio qui accompagne le texte, on comprend que Vicki Woods ait eu du mal à se concentrer.

Angelina Jolie Vogue Decembre 2010

Photos Mario Testino pour Vogue

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Soutenez votre média LGBT indépendant sur le mur de Yagg!