Invitée hier de LCI Radio, Jeannette Bougrab, ex-présidente de la Halde, qu’elle avait rejointe en avril dernier, et désormais secrétaire d’État à la Jeunesse et la Vie associative, a réaffirmé ses positions sur l’ouverture du mariage et de l’adoption aux couples de même sexe.

« JE L’AI DIT ET JE LE REDIRAI »
À la journaliste qui lui demandait si elle est « sûre de trouver [sa] place au sein de ce gouvernement », elle répond: « J’avais les mêmes opinions sur la question du mariage et de l’adoption quand je suis entrée à l’UMP. Le fait d’avoir les idées que j’ai, je le revendique, je suis contre le différencialisme, je suis contre les quotas ethniques mais c’est vrai que je suis favorable au mariage et à l’adoption des couples homosexuels. Je l’ai dit et je le redirai ».

Interviewée par Yagg en juillet dernier en tant que présidente de la Halde, Jeannette Bougrab indiquait déjà: « Je ne suis pas vraiment là pour plaire à tout le monde ».

« Je resterai comme je suis, c’est-à-dire quelqu’un qui dit ce qu’il pense, ajoute-t-elle sur LCI Radio. Je suis une féministe aussi, puisque cela fait partie aussi de mes défauts, ou qualités ».

Accepter d’entrer au gouvernement, et donc de quitter la présidence de la Halde, c’était « une évidence »? Réponse: « Je crois que quand on aime son pays, quand on a envie et qu’on est comme moi fonctionnaire et qu’on veut servir l’État, l’intérêt général, ça va de soi que travailler pour les autres, c’est quelque chose de naturel. »

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Soutenez votre média LGBT indépendant sur le mur de Yagg!