Rugby. C’est l’automne, cela sent bon la tournée… d’automne des gaillards de l’hémisphère sud. Les Australiens sont reçus par l’Angleterre, l’Irlande accueille les Samoas, les Néo-Zélandais sont en Écosse et l’Argentine en Italie.

Où l’on retrouve l’équipe de France et cela fait plaisir. Premier acte d’une saga qui va les mener jusqu’à la Coupe du monde en Nouvelle-Zélande (9 septembre-23 octobre 2011).

La France donc qui se découvre un nouveau capitaine. Pas volé pour Imanol Harinordoquy. Le joueur du Biarritz olympique avait été élu meilleur joueur du Tournoi des VI Nations 2010 après le grand chelem de la France. Le sélectionneur Marc Lièvremont poursuit sa politique de laboratoire. Damien Traille, qui avait déjà occupé les postes de centre ou d’arrière, est demi d’ouverture cet après-midi. Il forme la charnière avec Dimitri Yachvili. Celui-ci a l’occasion de retrouver des couleurs à son poste de demi-de-mêlée, celui où Morgan Parra a brillé au printemps 2010. En équipe de France, les places sont chères.

Les Iles Fidji ont belle allure. Pas simplement parce que six des joueurs retenus dans l’équipe évoluent dans le relevé championnat de France. Les Nalaga, Lovobalavu, Tuapati ou Vulivuli pratiquent, c’est une tradition, un rugby extrêmement spectaculaire car le plus souvent joué à la main, synonyme de grandes courses, de passes inspirées mais aussi de gros tampons ou de jeu brouillon: c’est le revers de la médaille, cela cogne parfois trop fort. La semaine prochaine, les Bleus recevront l’Argentine puis l’Australie le 27.

Angleterre-Australie, à 15 h 30 sur Canal+.
France-Fidji, à 18 heures, sur France 2.

Escrime. Dernière journée aujourd’hui des championnats du monde avec l’épreuve d’épée masculine. Les garçons sont invaincus aux Jeux olympiques et aux Mondiaux depuis 2004. Avant eux? Pas mal de ciel bleu au-dessus de la verrière du Grand Palais. L’équipe handisport a rapporté 11 médailles dont trois d’or. Laurent François en tête avec deux médailles d’or au sabre et deux de bronze au fleuret. Les Français sont à une bonne troisième place derrière Hong Kong et la Chine – en escrime, les épreuves « valides » et « handi » sont disputées simultanément. Quelques petits nuages en revanche pour les valides. Ils n’ont, pour l’heure, rapporté que quatre médailles dont une or. Grosse désillusion hier, avec la défaite des épéistes Maureen Nisima, championne du monde en titre, et Laura Flessel.

Déjà, les images affluent. L’installation au Grand Palais a tenu ses promesses. Beauté et majesté du lieu pour un sport assez classe. La première victoire de la Chine par équipe en fleuret et la médaille de bronze du Japon. Deux rencontres qui ont raconté qu’en sport, en escrime, rien n’est perdu. Distancé de dix touches par la Russie, le Japon l’a finalement emporté 45-42 emmené par un fleurettiste survolté et brillant, Yuki Ota. La Chine, elle aussi, menée contre l’Italie s’en est sortie in extremis grâce à un grand type inspiré, numéro un mondial, Scheng Lei.

Cet après-midi donc, la dernière épreuve d’une formation qui cultive ses talents pour préserver son patrimoine et joue les différentes générations avec Jean-Michel Lucenay, 32 ans, champion du monde de la discipline en 2002, ou Gauthier Grumier, 26 ans, champion du monde en 2006 et médaillé d’argent en individuel au Grand Palais.

À 15 h 50, sur France 2.

Tennis. Chez les filles, la saison s’est achevée la semaine dernière avec la victoire de l’Italie en finale de la Fed Cup contre les États-Unis. Décidément une belle année pour Francesca Schiavone qui avait remporté les Intertnationaux de France de Roland Garros.

Quatre garçons restent dans le vent au Master 1000 de Paris-Bercy. Deux demi-finales assez alléchantes cet après-midi: Gaël Monfils contre Roger Federer et Michaël Llodra face à Robin Soderling. Deux Français en demi-finale. Les regards se portent déjà vers Belgrade et la finale de la Coupe Davis, Serbie-France, du 3 au 5 décembre. Confrontation de feu attendue. La présence de deux Français dans un tournoi du calibre de Bercy rassure. D’autant que Llodra a battu Novak Djokovic en huitième de finale. Llodra? Il vit surtout la meilleure saison de sa carrière en simple. À 30 ans, il va s’approcher de la 20e place mondiale, comme une grosse cerise sur le gâteau d’une belle carrière en double. Michaël Llodra avait été conseillé par Amélie Mauresmo à Wimbledon. Celle-ci a confié à Sport.fr qu’elle serait à Belgrade. Bon week-end.

À 13 h 55 sur Canal+ Sport.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Soutenez votre média LGBT indépendant sur le mur de Yagg!