Il y a un an, le 14 novembre 2009, à l’occasion des 10 ans du pacs, Hélène Mandroux, maire (PS) de Montpellier, lançait « l’Appel de Montpellier » pour l’ouverture du mariage aux couples de même sexe.

En janvier 2010, elle écrivait à Nicolas Sarkozy pour lui demander « tout simplement, au-delà des clivages politiques, de prendre les dispositions qui s’imposent afin que nous puissions donner une suite inscrite dans la loi à l’Appel de Montpellier » et que la France qui, en 1999, avait « ouvert la voie », commence à rattraper le retard qu’elle a pris depuis « sur des pays comme l’Afrique du Sud, le Canada ou certains États américains ainsi que sur plusieurs pays européens qui n’ont pas hésité à ouvrir le mariage aux couples de même sexe ».

« LA FRANCE À LA TRAÎNE »
Ce courrier étant resté sans réponse, elle vient donc d’en envoyer un nouveau au président de la République, appelant le gouvernement à se saisir « enfin de ce dossier »: « L’Appel de Montpellier ne remet nullement en cause les valeurs de la famille. Au contraire, il met en application sa réalité plurielle dans la société d’aujourd’hui. D’ailleurs, depuis mon interpellation écrite, des pays comme le Portugal, l’Islande et l’Argentine ont légalisé le mariage homosexuel en 2010. La France est aujourd’hui à la traîne sur cette question alors même que c’est elle qui avait ouvert la voie il y a une décennie avec le pacs! Il est grand temps de faire preuve de courage politique. Le Parti Socialiste a une position claire sur cette question de société. Si nous revenons aux affaires en 2012, nous nous prononcerons, au nom des valeurs qui nous animent, en faveur de l’ouverture du mariage et de l’adoption aux couples homosexuels ».

RASSEMBLEMENT SAMEDI
Un rassemblement est prévu samedi 13 novembre à 17h, place de la Comédie (devant l’office de tourisme), à Montpellier, organisé par les associations Pink Freak’X, Lesbian & Gay Pride Montpellier Languedoc-Roussillon, Le Refuge et Aides dans le cadre de la campagne égalité des droits. Les « premières épousailles civiles » LGBTQI seront alors célébrées, puis le cortège se dirigera vers la place du Marché aux Fleurs pour un vin d’honneur et des prises de parole.

« Nous appelons tou-te-s les citoyens-ne-s à nous rejoindre, toutes les associations, tous les élus, les responsables et représentants des partis politiques et forces syndicales, les comités de quartier à venir nous rejoindre marquant ainsi leur attachement au principe d’égalité! », indiquent les associations dans un communiqué.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Soutenez votre média LGBT indépendant sur le mur de Yagg!