En feuilletant notre Libération ce matin, difficile de ne pas tomber sur les pubs pour les produits Monoprix, la marque squattant même la Une du quotidien sous forme de « surcouverture » barrée d’un « Non au quotidien quotidien » très Dada (photo ci-contre). Un coup marketing dans la grande tradition des « opérations spéciales » de Libé, comme l’écrit son directeur de la rédaction Laurent Joffrin dans un édito – souvenez-vous du Libération en tissu dans les années 80.

Force est de constater également que Monoprix se positionne comme une marque urbaine et branchée (voir la double page intérieure avec la photo d’une boîte de conserve géante devant Beaubourg!), comme le montrent les slogans présents sur les produits-maison, à l’humour décalé qui nous a particulièrement tapé dans l’œil.

« ILS SE COIFFENT PLUS FACILEMENT QUE LES EXTRA-FINS »
Des exemples? Sur la boîte de Haricots verts très fins: « Ils se coiffent plus facilement que les extra-fins ». Sur celle des Petits-pois extra-fins & Jeunes carottes à l’étuvée: « Appelez vite les poulets! ». Sur celle des Salsifis coupés: « Ne dites pas à vos enfants que ce sont des légumes ». Maïs doux en grains: « S’accompagne très bien, même tout seul ». J’en passe et des meilleures… Quelles sont les folles en sortie d’after qui ont pondu des trucs pareils lors d’un brunch-brainstorming un dimanche après-midi? On veut des noms! C’est affectueux, bien sûr…

À coup sûr, elles ont pris modèle sur les slogans des magnifiques badges collectors Yagg (« En tutu je suis bonne », « Je peux aussi faire l’actif », etc.) que vous pouvez commander dans notre boutique


Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Monoprix dit Non Au Quotidien Quotidien.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Soutenez votre média LGBT indépendant sur le mur de Yagg!