À l’appel de la Lesbian and Gay Pride de Lyon, le Collectif C.I.GA.LE. de Grenoble et SOS Racisme Rhône-Alpes, un rassemblement de soutien est organisé vendredi 5 novembre à 17h devant la préfecture de l’Isère, place de Verdun, à Grenoble.

Les associations espèrent pouvoir rencontrer le préfet afin de lui présenter la situation d’Abdou, homosexuel sénégalais (de mère française) réfugié en France.

« Abdou a été arrêté à Grenoble le 11 octobre 2010 et a déjà été détenu au centre de rétention administratif de Lyon-Saint-Exupéry pendant 15 jours, rappellent-elles. Aujourd’hui, en liberté, Abdou peut-être expulsé à tout moment. L’Ofpra vient de lui refuser le statut de réfugié. Le préfet de l’Isère s’acharne contre lui. Il maintient son ordre d’expulsion, veut remettre en cause sa liberté provisoire et procède à une « traque » policière chez les membres de sa famille et dans son quartier. »

« La situation d’Abdou illustre très bien le sort réservé aux personnes étrangères lesbiennes, gays, bi et trans’ quant à leur droit à la protection, poursuivent-elles. Rappelons que plus de 70 pays condamnent l’homosexualité. Nombreuses sont les personnes persécutées ou pénalisées en raison de leur orientation sexuelle qui ne trouvent pas protection sur le territoire de notre République. Il s’agit de défendre non seulement Abdou, mais à travers lui les droits humains les plus élémentaires. »

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Soutenez votre média LGBT indépendant sur le mur de Yagg!