CIFLors du conseil d’administration de la Coordination InterPride France (CIF), qui s’est tenu à Lyon mi-octobre, les associations organisatrices de Lesbian & Gay Pride et de Marches des Fiertés LGBT d’Angers, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier, Nantes, Paris, Toulouse et Tours ont décidé que les marches 2011 auraient un thème national, ce qui n’était plus le cas ces dernières années.

Ce thème, qui sera décidé début 2011, sera proposé aux différentes marches, mais pas imposé.

Autre projet, la création d’une « plate-forme commune de revendications en matière d’égalité des droits, en vue des élections présidentielles et législatives de 2012 ».

Car si la partie la plus visible du travail de la CIF est liée à la coordination des marches, l’organisation se veut aussi engagée. Elle a ainsi co-signé les communiqués interassociatifs sur la Halde ou apporté son soutien à Nessma, lesbienne libyenne réfugiée en France. Avec cette idée de plateforme, cet engagement monte d’un degré.

« Il faut bien à un moment parler d’une voix commune, souligne Stéphane Corbin, le président de la CIF, contacté par Yagg. Pour l’instant, chaque association a sa plateforme, il s’agit donc d’une mise en commun. Et je ne vois pas de dossiers sur lesquels nous pourrions ne pas être d’accord. La question trans’ devra être étudiée de près afin que les revendications transsexuelles et transgenres soient entièrement respectées. »

« Cette plate-forme commune de revendications sera l’occasion pour la Coordination InterPride France, et les associations organisatrices de marches, d’interpeller l’ensemble des partis politiques de la majorité, comme de l’opposition, indique le communiqué. La CIF leur demandera de se positionner sur de véritables réformes sociétales pour plus d’égalité concernant le pacs, le mariage, l’homoparentalité, les questions trans’, la santé gay et trans’. »

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Soutenez votre média LGBT indépendant sur le mur de Yagg!