SCHWARZENEGGER SE FÉLICITE DU JUGEMENT
Parmi les autres réactions on notera celle de la Maison Blanche: « Le Président avait pris position contre la Proposition 8, porteuse de divisions et discriminante. Il continuera à promouvoir l’égalité pour les personnes LGBT américaines ».

Plus intéressante, celle d’Arnold Schwarzenegger, gouverneur de Californie. Son statut en faisait officiellement un défendeur, mais l’ancien acteur n’avait pas souhaité être représenté dans cette affaire, laissant la défense aux groupes privés à l’origine de la Proposition. Il s’exprime maintenant clairement contre la mesure discriminatoire:

« Le juge Walker a eu la grande responsabilité de déterminer si la Proposition 8 violait la Constitution des États-Unis. Il a entendu les arguments détaillés des deux parties (…) et je me réjouis que tous les points de vue aient été respectés. Cette décision donne aux centaines de milliers de Californiens qui forment des familles gays et lesbiennes toutes les protections et les garde-fous légaux que chacun à mon sens mérite. Dans le même temps, elle offre aux Californiens l’opportunité de réfléchir sur leur rôle de précurseurs et sur notre capacité, de plus en plus reconnue, à traiter toutes les personnes et leurs relations avec le même respect et la même dignité. La décision d’aujourd’hui n’est pas la première – ni la dernière – pierre de la Californie à la construction de l’égalité et la liberté pour tous en Amérique ».

Côté artistes, on peut relever la réaction d’un soutien de toujours, Cyndi Lauper: « La décision historique qui déclare la Proposition 8 anticonstitutionnelle est un hommage aux fondamentaux sur lesquels cette grande nation s’est construite et valide le fait que les discriminations dont sont victimes les gays et les lesbiennes doivent cesser. En tant que société, nous devrions accueillir ces couples et les aider à s’engager pour la vie, un acte que beaucoup d’entre nous, hétérosexuels, considérons comme acquis chaque jour qui passe. Cette décision est un pas important en direction de l’égalité ».

Pour l’anecdote, Lady Gaga a également réagi sur son compte Twitter, une réaction que nous vous livrons brute: « At the moments notice of PROP 8 DEATH I instantly began to write music. BUBBLE DREAMS FOREVER! FULL EQUALITY! THIS IS JUST THE BEGININNG! »

INDIGNATION DES PARTISANS DE LA PROPOSITION 8
Du côté des partisans de la Proposition 8, l’heure est à l’indignation. Beaucoup soulignent que le juge lui-même est gay et en appellent à la Cour suprême. Peu importe que leurs arguments aient été brillamment démontés, point par point.

Citons la National Organization for Marriage (NOM), fer de lance du combat pro-Prop 8: « Quelle surprise! Nous n’attendions pas autre chose du juge Vaughn Walker, vu la manière biaisée dont il a conduit ce procès. D’un trait de plume, le juge Walker a effacé les votes et les valeurs de sept millions de Californiens qui ont voté pour que le mariage soit entre un homme et une femme. Ce jugement, s’il est confirmé, menace non seulement la Prop 8 en Californie mais aussi les lois dans 45 autres États qui définissent le mariage comme ne pouvant se faire qu’entre un homme et une femme. Jamais dans toute l’histoire de l’Amérique un juge fédéral n’a jugé en faveur d’un droit constitutionnel pour le mariage des couples de même sexe. Pour une raison simple: il n’y en a pas! ».

Pour une analyse détaillée de cette affaire dite de Perry vs Schwarzenegger (nom de la première plaignante et nom du représentant de l’État, en l’occurrence son gouverneur), celles et ceux qui comprennent l’anglais peuvent se reporter à cette tribune passionnante publiée chez nos confrères de Towleroad.

Nous vous recommandons également l’analyse de la toujours brillante Rachel Maddow, simple et percutante:

« Durant ces dernières décennies, 31 États ont soumis au vote la possibilité pour les gays et les lesbiennes de se marier. Trente et un États ont fait voter sur les droits d’une minorité. Dans ces 31 États, le vote s’est soldé par une défaite. En général, quand vous demandez à la majorité de décider des droits d’une minorité, vous obtenez des résultats similaires à ceux concernant le mariage. Le vote a été négatif 31 fois sur 31, dans 31 États sur 31. Une chose intéressante à propos des droits: ils ne sont pas censés être mis au vote, c’est pour cela qu’on les appelle des droits! » Voir la suite de son analyse dans la vidéo ci-dessous:

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo, cliquez sur Rachel Maddow à propos de Prop 8

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg!