Même quand on n’est pas dans le placard, il faut en sortir. Actrice – elle incarnait Darlene, la fille de Roseanne dans la sitcom du même nom entre 1986 et 1995 –, productrice, scénariste, Sara Gilbert (à gauche sur la photo) a officiellement fait son coming-out à Los Angeles lors de la présentation d’une nouvelle émission, The Talk, qu’elle produit et co-animera à la rentrée sur CBS. La nouvelle n’est pas une surprise: Sara Gilbert élève deux enfants avec sa compagne, la productrice Allison Adler, et les deux femmes ne se sont jamais cachées. Mais parce que l’on parle beaucoup dans un talk show et donc du point de vue de femmes dans celui-ci, Sara Gilbert a préféré que les choses soient claires: « C’était le bon moment », a-t-elle déclaré à la presse. L’idée de ce talk show lui est d’ailleurs venu de ses interrogations de mère à la naissance de ses enfants.

The Talk réunira six femmes: Sara Gilbert, donc, mais aussi Julie Chen qui avait présenté Big Brother ou le Early Show, Sharon Osbourne (The Osbourne Show, à droite sur la photo) actuellement jurée  dans America’s got talent, ou encore Holly Robinson Peete, Leah Remini et Marissa Jaret Winokur.

Dans un pays friand de ce genre d’exercice, The Talk pourrait bien se poser en concurrent potentiel de The View (ABC) qui rassemble des femmes pour parler de la vie, parmi elles Whoopi Goldberg.

Hasard? La veille de la présentation et du coming-out de Sara Gilbert, l’une des animatrices de The View, Elisabeth Hasselbeck a affirmé dans l’émission que si des femmes âgées se tournaient vers les femmes c’est parce qu’elles ne trouvaient pas d’hommes, partis avec des plus jeunes. Cette sortie a provoqué une belle passe d’arme avec l’une des autres protagonistes, Joy Behar, qui a rétorqué: « Être homo, ce n’est pas se tenir la main et traverser un champ de tulipes, c’est aussi faire des choses sexuellement. Je ne pense pas que l’on se réveille un matin en se disant, tiens, je pense que je vais faire cela. Vous vouliez le faire, vous étiez juste prise dans un système qui disait « Mariez-vous » ».

Elisabeth Hasselbeck est considérée (et elle prouve régulièrement que c’est le cas) comme la plus conservatrice de l’émission. Son homologue dans The Talk? Sharon Osbourne, d’après CBS. L’intéressée n’est pas totalement convaincue: « J’ai des points de vue très libéraux, je suis très tolérante. Mais sur certains sujets, comme les enfants, je suis très très conservatrice. Mais je ne me présente pas aux élections pour être maire donc je me fiche de ce que les gens pensent de mes points de vue ». The Talk remplace un soap quotidien mythique (et pionnier des sujets gays), As The World Turns. On verra bien dans quel sens.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg!