La gay pride de Jérusalem, qui s’est tenue jeudi, a rassemblé 2000 personnes, rapporte l’AFP [fr]. Tous avaient en mémoire l’attentat de Tel-Aviv l’été dernier, et l’agression de trois participants lors la marche de Jérusalem en 2005. Tout comportement jugé provocant a délibérément été interdit par les organisateurs, indique l’AFP.

En face, environ 2000 contre-manifestants ultra-orthodoxes ont manifesté leur opposition à « ces fous complètement pervers ». Pour appuyer leur point de vue, ils avaient tenté d’organiser une parade « pour les droits des ânes » mais n’en ont finalement pas eu l’autorisation. Les photos, accompagnées de courtes interviews d’une participante à la gay pride et d’un opposant, sont sur StreetPress.com [fr].

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg!