La prise de position de la toute récente Première ministre australienne, Julia Gillard, contre l’ouverture du mariage aux gays et aux lesbiennes avait surpris (lire Australie: La nouvelle Première ministre dit non au mariage des couples gays et lesbiens) . D’aucuns s’étonneront sans doute de voir l’une des membres du gouvernement, ouvertement lesbienne, lui emboîter le pas. D’autres y verront peut-être de la solidarité gouvernementale. Selon Pink News, Penny Wong, ministre de l’Environnement, a déclaré à la chaîne Channel Ten: « Sur la question du mariage, la réalité est qu’il y a un point de vue religieux et historique que nous devons respecter. La position du parti [le Parti travailliste] est très claire et c’est qu’il s’agit d’une institution liant un homme et une femme. Et je respecte le fait que les gens voient les choses ainsi ». C’est ce qui s’appelle botter en touche. La ministre se garde bien effet de donner son opinion personnelle sur le sujet. La solidarité gouvernementale a-t-elle bon dos?

Néanmoins, toujours selon Pink News, Penny Wong, également d’origine asiatique (ce qui la place dans une seconde minorité), a défendu les couples homos par le passé. Arrivé au pouvoir en 2007, le Parti travailliste a réduit les inégalités entre couples hétérosexuels et couples homosexuels et différents statuts d’union civile peuvent être accordés selon les États. Cependant, ses dirigeants, on le voit, demeurent réfractaires à l’égalité totale des droits.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg!