C’est une découverte particulièrement macabre qu’ont eu à faire les pompiers hier en début d’après-midi dans un appartement du quartier du Pontiffroy, à Metz.

Pierre-Édouard Gauthier, 73 ans, professeur de mathématiques à la retraite ouvertement homosexuel et ami de longue date du maire de Paris, Bertrand Delanoë, a été retrouvé mort, à son domicile, après avoir été torturé.

L’appartement était sens dessus dessous et le corps de la victime gisait dans le salon. Il portait de nombreuses traces de sévices, ses mains étaient attachées dans le dos et il aurait subit des « sévices sexuels » selon une source judiciaire citée par Le Républicain Lorrain.

La violence de l’agression ne fait aucun doute pour les enquêteurs qui n’en ont cependant pas encore déterminé les circonstances. Il n’est pas exclu qu’il puisse s’agir d’un crime crapuleux mais au vu des circonstances et de la violence des tortures dont l’homme aurait été victime, la thèse du meurtre homophobe est particulièrement envisagée. La police n’aurait pour l’instant pas de pistes concrètes à exploiter mais attendrait le retour des expertises.

« Les faits sont vraiment sordides et les circonstances, la violence et la façon dont il a été retrouvé – avec une bouteille dans l’anus – laissent présumer qu’il s’agit d’un crime homophobe, même si pour l’instant rien n’est avéré », a expliqué Matthieu Gatipon-Bachette, président de l’association LGBT messine Couleurs gaies, à Yagg.

« C’était une personne qui assumait visiblement très bien son homosexualité, il était une connaissance notoire de Bertrand Delanoë et était connu pour être quelqu’un d’extrêmement sympathique. »

« Nous condamnons fortement cette agression barbare, quel que soit le mobile, a-t-il ajouté, il s’agit vraiment de barbarie, ce monsieur avait 73 ans, il était seul chez lui et sans défense. »

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg!