Vienne ne devait pas déroger à la règle. À un moment ou à un autre, les laboratoires pharmaceutiques allaient être la cible des activistes. Ce fut fait mercredi 21 juillet, en fin de matinée.

Partis du Global Village (où les associations ont leur stand), quelques dizaines de manifestants (dont des militants de Health Gap, DNP+ et Act Up-Paris) ont défilé dans les allées du hall d’exposition, où sont regroupés les stands de l’industrie pharmaceutique et des grandes institutions internationales.

Thèmes de cette manifestation: l’absence de stratégie pour traiter les co-infections, le peu de recherches sur le traitement chez les femmes, mais aussi l’attitude de l’Union européenne qui, en négociant un accord de libre-échange avec l’Inde (premier producteur de génériques), risque de priver des dizaines de milliers de malades africains de traitement.


Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Vienne 2010: Manifestation contre les labos.

Suivez l’actualité de la conférence sur le sida de Vienne sur Yagg, en partenariat avec Libération.fr et VIH.org.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg!