La capitale autrichienne a vu défiler hier, mardi 20 juillet, des milliers d’activistes, experts, leaders de la lutte contre le sida, pour demander que les droits humains soient respectés partout dans le monde. Une marche en phase avec le thème de la conférence cette année: « Rights here, right now » (« Des droits ici et maintenant »).

Les manifestants venaient pour la plupart de la conférence contre le sida, qui a lieu à Vienne jusqu’au vendredi 23 juillet. Défilant dans le centre-ville, la marche s’est achevée devant l’imposante bibliothèque nationale, dans le quartier des châteaux impériaux (oui, il y a même le Sisi Museum).

Sur le podium, des activistes du monde entier ont conjuré l’Autriche, pays hôte, de financer le Fonds mondial contre le sida. Le directeur exécutif du Fonds, Michel Kazatchkine, a exhorté les manifestants à faire pression sur leurs gouvernements respectifs, afin que le Fonds puisse disposer des 20 milliards de dollars dont il a besoin dans les trois années à venir.

Michel Siddibé, le directeur exécutif de l’Onusida (le programme des Nations Unies sur le sida), a ensuite présenté la vedette de la soirée, Annie Lennox. La chanteuse écossaise a lancé en 2007 une campagne de mobilisation et de collecte de fonds, SING.


Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Vienne 2010: Manifestation pour les droits humains.

Suivez l’actualité de la conférence sur le sida de Vienne sur Yagg, en partenariat avec Libération.fr et VIH.org.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg!