C’est ce qu’on appelle ouvrir une porte pour aussitôt vous la refermer au visage. Nadine Morano a réagi à la décision par la Cour de cassation qui permet la reconnaissance en France d’un jugement d’adoption, par un couple de femmes, obtenu aux États-Unis. Une décision historique rendue jeudi 8 juillet et annoncée en exclusivité sur Yagg.

La secrétaire d’État à la Famille a ainsi déclaré à l’AFP: « S’il est nécessaire de modifier la loi, il faudra en passer par un débat politique ». Nadine Morano s’est dit personnellement favorable à l’adoption par les couples homosexuels… mais exclut tout projet de loi dans ce sens.

Nicolas Sarkozy avait affirmé pendant sa campagne qu’il n’était pas favorable à cette mesure et il ne changera pas d’avis. Dans le domaine de l’adoption, c’est la même rhétorique que sur le mariage. On veut bien en discuter mais ne vous y trompez pas: il ne se passera rien.

Les pays d’Europe, les uns après les autres, ouvrent le mariage et parfois l’adoption aux couples de même sexe. GayLib relevait lors d’un débat filmé par Yagg que même l’Albanie en discutait. Mais en France, non seulement aucune évolution législative ne semble possible, mais même le débat, quoi qu’en dise Nadine Morano, semble bien compromis. Le sort des 24000 à 40000 enfants élevés au sein d’un couple de même sexe (200000 selon l’Association des parents et futurs parents gays et lesbiens) peut attendre.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg!