Parce qu’il n’est pas juste que les couples gays et lesbiens engagés dans des partenariats enregistrés paient des impôts supérieurs aux couples hétérosexuels mariés, Google – qui a fait cette année son entrée dans le classement des entreprises gay-friendly de la la Chambre de commerce international gaie et lesbienne (CCIGL) – a décidé d’accorder à tou-te-s ses salarié-e-s homos en couple une augmentation visant à couvrir la différence, a annoncé la société sur son blog.

Ce geste, que d’autres grosses entreprises américaines ont déjà effectué, selon le New York Times, ne s’appliquera qu’aux employés de Google aux États-Unis et sera rétroactif au 1er janvier. « Selon la loi fédéral, les avantages sociaux accordés par les employeurs en matière de santé aux partenaires enregistrés sont considérés comme des revenus taxables », explique le New York Times. En moyenne, les couples engagés dans des partenariats enregistrés paieraient 1069 dollars (environ 850 euros) de plus en impôts que les couples mariés.

Mais comme cette hausse de salaire sera réservée aux gays et aux lesbiennes (Google part du principe que les hétéros peuvent se marier), les conservateurs, relayés par FoxNews, crient à la discrimination, puisque la loi veut que pour un même travail, le salaire soit le même, quelle que soit l’orientation sexuelle des salarié-e-s.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg!