Suite aux propos du cardinal Bertone, l’Inter-LGBT invite toutes les femmes et les hommes de toute religion, et en particulier les lesbiennes, les gays, les bi, les trans’ et toutes les associations de lutte contre les discriminations et pour les droits humains, à participer à un grand rassemblement samedi prochain, 24 avril, à 15h devant l’ambassade du Vatican à Paris (10, avenue du Président Wilson, 75016).

Tarcisio Bertone, secrétaire d’État du Vatican, avait affirmé le 13 avril dernier qu’il existait un lien entre homosexualité et pédophilie, en réponse aux scandales qui agitaient l’Église catholique depuis plusieurs semaines (lire notre article).

Une déclaration qui a indigné les mouvements LGBT du monde entier, un « amalgame inacceptable » dénoncé, en France, par le porte-parole du quai d’Orsay, Bernard Valero, qui a tenu a rappeler « l’engagement résolu [de la France] dans la lutte contre les discriminations et les préjugés liés à l’orientation sexuelle et l’identité de genre » (lire notre article).

Le père Federico Lombardi, porte-parole du Vatican, a depuis tenté d’atténuer le malaise et a déclaré: « Les autorités ecclésiastiques ne jugent pas de leur compétence de faire des affirmations générales de caractère spécifiquement psychologique ou médical, lesquelles relèvent naturellement des études des spécialistes et des recherches en cours sur le sujet ». Une nouvelle déclaration « en demi-teinte qui n’a pas répondu aux attentes de l’ensemble des associations », selon l’Inter-LGBT.

C’est ainsi tout naturellement que l’association a souhaité répondre à l’appel lancé par l’International lesbian, gay, bisexual, trans and intersex association (Ilga) et Arcigay, le mouvement LGBT italien, pour rejoindre la manifestation du 24 avril contre « contre la maltraitance des enfants et pour le soutien des victimes ».

[Mise à jour: 22 avril, à 17h35] Les Verts annoncent dans un communiqué de presse qu’ils s’associent à cette manifestation organisée par l’Inter-LGBT devant l’ambassade du Vatican. Ils dénoncent à leur tour les déclarations du cardinal Bertone: « Ce type de déclarations est d’autant moins tolérable que l’Église s’ébroue actuellement dans les scandales sexuels et qu’elle continue de considérer que la moitié de l’humanité que sont les femmes est indigne de devenir prêtre ou pape ».

Et d’ajouter: « Tous les êtres humains ont droit à la dignité et doivent pouvoir bénéficier des mêmes droits, notamment le mariage et la procréation assistée. Les réactionnaires du Vatican feraient mieux de se battre pour plus d’égalité et d’amour entre les êtres humains plutôt que de répandre la haine ».

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg!