Nuits d’ivresse printanière, de Lou Ye, sort ce mercredi sur les écrans français. Un film fiévreux, qui aborde le thème de l’homosexualité dans un pays, la Chine, où le sujet est encore largement tabou.

Yagg a rencontré Lou Ye à Paris où il tournait ces dernières semaines son prochain film (Bitch, avec Tahar Rahim). Le réalisateur d’Une jeunesse chinoise, interdit de tournage dans son pays, évoque la difficile quête d’amour de ses personnages, l’impact de la censure sur son travail, mais aussi ses influences, comme My Own Private Idaho, le film de Gus Van Sant.

Lou Ye sur Yagg:

httpv://www.youtube.com/watch?v=HZEf2ttaxJ8
Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo, cliquez ici.

Le 25 mars dernier, dans le cadre du « Jeudi, c’est gay-friendly! » au Gaumont Opéra (côté Premier), Yagg vous proposait l’avant-première du film:

httpv://www.youtube.com/watch?v=vam1pJlFEWA
Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo, cliquez ici.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg!