True Blood, la série phare de HBO, débarque sur la TNT dès ce soir à 22h15. Voici 5 arguments pour te convaincre de regarder des vampires super gaulés qui passent leur temps à niquer, plutôt que Leaders, l’économie par ceux qui la font.

1. La métaphore
Le pitch: les vampires sont sortis du placard et demandent à être acceptés parmi les humains. Depuis l’invention du « True Blood », un brevage de sang synthétique qui leur permet de survivre sans tuer, ils tentent l’insertion dans la société. La métaphore homosexuelle est annoncée dès le pilote, avec un panneau « God Hates Fangs » (Dieu hait les crocs, jeu de mot sur God Hates Fags: Dieu hait les pédés). Faire accepter une identité perçue comme dangereuse par les masses ce n’est pas simple, surtout quand ceux qui la composent ne sont pas tous d’accord sur la façon de procéder… Pour info, la série est signée Alan Ball, l’auteur de Six Feet Under, donc le sceau d’approbation gay-friendly est largement obtenu.

httpv://www.youtube.com/watch?v=dwXuZ14-d6M
Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez ici.

2. La sexualité
Dès les premières notes du générique (un des meilleurs de tous les temps, non?) quelque chose te titille le pantalon. C’est moite, animal, violent, la chaleur humide du Deep South américain qui fait tourner les têtes et céder aux pulsions. Le personnage de Jason Stackhouse le prouve, incapable de résister à l’appel du sexe, à tout moment, et avec n’importe qui, ce qui nous arrange bien parce qu’au passage il est à poil dans tous les épisodes.

3. La réputation
À la différence de Twilight, tu peux admettre publiquement que tu regardes True Blood.

4. Lafayette
Je ne prendrai pas mon cas pour une généralité, parce que je pense être le seul fan de True Blood à apprécier son personnage principal, Sookie, jouée par Anna Paquin (X-Men). Moi j’aime sa naïveté minaudeuse mais elle est haïe de tous, donc je cède et je vous parlerai de Lafayette, la folle aux cils aussi longs que ses biceps sont développés. Le doublé folle+butch est un peu trop parfait pour être crédible selon moi (crucifixion autorisée dans les commentaires, j’assume), mais il est dur de résister à son charme activiste, exemple dans cette scène où un client refuse son sidaburger:

httpv://www.youtube.com/watch?v=890ULiSXZSY
Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez ici.

5. La suite
Si la première saison est enthousiasmante, la seconde te fera ramper et dire « maître, donnez m’en plus ». Malgré un ralentissement en fin de saison, le délire explose complètement avec l’arrivée de plus-lesbienne-tu-meurs-Michelle Forbes (bien connue des fans de Battlestar Galactica/24 heures chrono), d’une nouvelle coupe de cheveux qui change tout pour Eric, d’Evan Rachel Woods en reine de Louisiane, des orgies, un porc, un bœuf, n’en jetez plus (toujours pas de date pour les DVD). La saison 3 démarre le 13 juin aux États-Unis, avec [SPOIL] un Lafayette en couple, et [SPOIL-ish] une « connexion érotique » entre deux personnages masculins importants… Les teasers vidéos arrivent au compte-goutte, et des posters de promo (il y en aura 12 au total) annoncent la couleur avec le jeu de mot « VILF » (Vampires I Like to Fuck, remplaçant le célèbre acronyme néoporn Mothers I Like to Fuck).

« Rien de tel qu’une bonne tasse de Joe » (Joe veut également dire « café » en anglais).

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Jouez avec Yagg et gagnez une croisière de rêve! Cliquez ici.