Le week-end dernier, la Fédération indépendante et démocratique lycéenne (FIDL), réunie en congrès à Lyon, a élu son nouveau président. Il s’agit de Toufike Mohamed, 18 ans, lycéen à Douai. Et dans les premières déclarations du jeune président, on notera l’importance qu’il donne à la lutte contre l’homophobie au sein des lycées. « La lutte contre l’homophobie et celle contre la violence seront les deux gros chantiers de mon mandat de deux ans », confirme Toufike Mohamed à Yagg. « La lutte contre l’homophobie est une bataille sur le fond et la durée. Elle doit porter ses fruits », poursuit-il d’un ton extrêmement déterminé.

AFFICHES, BROCHURES ET DÉBATS
La campagne d’affichage (« Ça te pose un problème? ») et la mise à disposition de brochures contre l’homophobie, déjà effectives, seront intensifiées dans les mois à venir, avec la volonté d’engager davantage le dialogue avec les lycéens en suscitant des débats au sein même des établissements. La présence de la FIDL aux prochaines gay prides sera également l’un des points forts de cette campagne.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Jouez avec Yagg et gagnez une croisière de rêve! Cliquez ici.