UNE ADAPTATION CINÉ PAR TÉCHINÉ
L’affaire du R.E.R. D, Jean-Marie Besset l’avait « traitée à chaud », puisqu’il a écrit sa pièce en 2006. Mais avant la création sur les planches, il y a eu l’adaptation cinématographique, par André Téchiné (La Fille du R.E.R., 2009). À La Tempête, c’est Gilbert Désveaux, complice de Besset sur plusieurs pièces (Perthus, Les Grecs,) qui met en scène ce R.E.R.

La pièce donne à voir six personnages: Jeanne (extraordinaire Mathilde Bisson), la fille du R.E.R., promène sa dégaine et son ennui Porte de Clignancourt, où elle rencontre Jo (Marc Arnaud). Une histoire de cul qui va vite s’étioler, dans le pavillon de banlieue que Jeanne occupe avec sa mère, interprétée par une André Ferréol magistrale en femme simple, sèche, qui s’en prend aux homosexuels et aux Juifs (« Il n’y en a que pour eux », maugrée-t-elle devant sa télé). Autre décor, le chicissime appartement d’un avocat juif et gay, Herman (impeccable Didier Sandre), qui drague mais sans succès, un jeune ingénieur A.J. (Lhacen Razzougui). Ce dernier aime, sexuellement et plus, Onyx (Chloé Olivères), une intello qui étudie le film de Max Ophüls, Madame De…

TON DÉCALÉ
Parce qu’il a choisi un ton décalé, qu’il multiplie les mots d’esprit (« Je croyais que Madame De… c’était un porno », lance A.J. à Herman) et les scènes à la tonalité improbable, Jean-Marie Besset réussit le pari de ne pas tomber dans les lourds clichés qui entourent des thèmes – l’antisémitisme, la banlieue, l’homophobie – un peu casse-gueule. On rit beaucoup, on est ému aussi. Les personnages de R.E.R. ne sont pas toujours « beau à voir » mais le théâtre de Besset n’est pas en noir et blanc: il expose toutes les nuances du gris. C’est la marque d’une grande maturité.

R.E.R., de Jean-Marie Besset, mise en scène de Gilbert Désveaux, au Théâtre de la Tempête, à la Cartoucherie (75012 Paris), jusqu’au 11 avril. Plus d’infos et bande-annonce ici.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Jouez avec Yagg et gagnez une croisière de rêve! Cliquez ici.