Le juge Glen H. Davidson, qui étudiait la demande de Constance McMillen et l’American Civil Liberties Union (ACLU) visant à obliger le lycée de Constance à revenir sur sa décision d’annuler le bal de promo (lire notre article), a rendu une décision qui semble satisfaire les deux parties.

Il a en effet estimé que les droits constitutionnels de Constance avaient été violés, mais n’a pas ordonné à l’Itawamba Agricultural High School d’organiser un bal à la date prévue du 2 avril.

Constance « avait l’intention de faire passer un message en portant un smoking et en se rendant au bal de promo avec une personne du même sexe, écrit le juge (la décision est téléchargeable ici). Pour la cour, cette façon d’exprimer et de communiquer son point de vue entre dans le cadre de la liberté d’expression telle qu’elle est protégée par le Premier Amendement. La cour estime aussi que l’annulation du bal par l’école – ou le retrait de son soutien – a été motivée par les demandes de Constance et la lettre envoyée en son nom par l’ACLU. Pour toutes ces raisons, la cour estime que les droits de Constance protégés par le Premier Amendement ont été violés ».

« UN DOMMAGE IRRÉPARABLE »
Le juge poursuit en considérant qu’il est très possible que cette violation de ses droits cause un dommage irréparable à Constance, dommage indéniablement plus important que celui que pourrait subir l’école en acceptant qu’elle vienne au bal en smoking et avec sa girlfriend.

Reste la question de l’intérêt d’obliger l’école à organiser le bal. Et c’est là que le juge rejette la demande de Constance. À ses yeux en effet, dans la mesure où des parents sont en train d’organiser un bal de promo auquel tous les élèves sont censés pouvoir assister, obliger le lycée à revenir sur sa décision ne ferait qu’ajouter à la confusion…

« Ça fait vraiment du bien de voir que la cour a compris que l’école violait mes droits et faisait preuve de discrimination à mon encontre en annulant le bal de promo, a déclaré Constance McMillen, citée par l’ACLU dans son communiqué. Maintenant, nous pouvons tous retourner à des choses comme choisir nos tenues ». Constance a donc l’intention de participer au bal organisé par les parents d’élèves, et à celui destiné aux élèves LGBT et LGBT-friendly organisé par la Mississippi Safe Schools Coalition et soutenue par Green Day, Tonic.com (qui a accordé une bourse d’étude de 30000 dollars à Constance lors de l’émission d’Ellen DeGeneres, lire notre article), Cat Cora, Lance Bass…