Décidément, sale temps pour les homophobes qui se font griller dans les lieux gays!

Après Roy Ashburn, sénateur californien homophobe arrêté début mars en état d’ébriété à la sortie d’un club gay (et qui a depuis fait son coming-out), c’est au tour du porte-parole de Jobbik, le principal parti d’extrême droite hongrois, András Király, de se retrouver cette semaine sur des photos et des vidéos prises à la gay pride de Toronto en 2008, posant tout sourire entouré de drag queens ou de bellâtres en slip et harnais de cuir.

Son parti politique catholique fondamentaliste s’était pourtant distingué ces dernières années par ses propos violents, homophobes et racistes. Une formation qui dispose aussi d’une milice, la « Garde hongroise », récemment interdite. Ses membres s’était attaqués à la gay pride de Budapest en 2008, déclenchant de violents affrontements. L’année même où Király a été photographié à Toronto.

L’apparition de ces photos en pleine campagne électorale pour les élections législatives ayant provoqué une crise au sein de la formation, le jeune politicien a immédiatement renoncé à ses fonctions. À lire sur 360.ch [fr] et sur Hu-Lala.org [fr].

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.