Au lendemain de la « révélation » sur TF1 par Line Renaud de la cause réelle du décès de Thierry Le Luron, mort du sida en 1986 (lire notre article), retour sur un des épisodes les plus fameux de sa carrière: son faux mariage avec Coluche.

Le 25 septembre 1985, entourés d’une foule de curieux, de VIP et de nombreuses drag-queens, Coluche et Thierry Le Luron défilent en calèche dans Paris, le premier en robe de mariée et le second en queue de pie, pour se rendre à la mairie et célébrer leur union. Le tout filmé par toutes les télés. Bien sûr, tout cela est parodique et ni l’un ni l’autre ne prononce de discours prônant le mariage pour les couples de même sexe. Leur coup spectaculaire est un pied de nez au mariage très médiatisé d’Yves Mourousi avec Véronique D’Alençon, qui devait avoir lieu trois jours plus tard. Cette union avait surpris, venant du célèbre présentateur du 13 heures de TF1, habitué des bars gays de la capitale.

« LE LURON ÉTAIT COMME ABSENT DE TOUTE CETTE HISTOIRE »
A cette époque, la réalisatrice Agnès Poirier était journaliste au service société d’Antenne 2, l’ancêtre de France 2. C’est elle qui avait couvert ce faux mariage pour la chaîne. Thierry Le Luron se savait-il à l’époque atteint du sida? Agnès Poirier se souvient en tout cas fort bien de l’ambiance très particulière de cette journée. « Je les ai filmés toute la journée à travers Paris, explique-t-elle, ils étaient en calèche et nous, les journalistes, nous les suivions à pied. Coluche était très exubérant, il voulait tout le temps embrasser Le Luron et Le Luron était comme absent de toute cette histoire, presque triste même. Il dégageait un truc très bizarre, comme s’il était étranger à tout ce cirque, qu’il ne l’avait pas vraiment voulu et qu’il avait peur de se laisser toucher. Je me rappelle être retournée à Antenne 2 et je ne savais pas comment faire rentrer ce truc improbable dans le format du 20 heures. Autre épisode étrange: j’avais gardé les cassettes de rushes sur mon bureau et je me souviens très bien que le lendemain, elles avaient disparu. Je ne les ai jamais retrouvées. Drôle d’histoire. »

Un an et deux mois après cette cérémonie, Thierry Le Luron meurt des suites du sida. À l’époque, le cancer des cordes vocales, cause officielle du décès, n’avait pas trompé grand monde.

Aujourd’hui, l’information sur la cause réelle du décès d’une personnalité peut parfois poser problème. Le mariage, lui, reste toujours interdit aux couples de même sexe.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Jouez avec Yagg et gagnez une croisière de rêve! Cliquez ici.