Décidément, Nouvelle Star n’est vraiment plus l’émission que nous aimions. Cette nouvelle saison le confirme de semaine en semaine. Hier soir, sur M6, diffusion des castings réalisés à Bruxelles et Paris. Et force est de constater que ce jury a vraiment de gros problèmes avec les candidat-e-s qui ne rentrent pas dans le moule et qui questionnent le genre. Vu l’attitude et le niveau des arguments de Lio, André Manoukian, Philippe Manœuvre et Marco Prince, si Christophe Willem s’était présenté cette année, peut-être se serait-il fait jeter…

Commençons par Terry, 23 ans, originaire de la Guadeloupe. Démente! Quand on l’entend chanter, on a envie de crier: Sylvester, sors de ce corps! Dans sa présentation, Terry, qui se rêvait danseur pour Janet Jackson, affirme vouloir « casser les barrières du genre humain ». Joli. Quand il arrive face au jury, vlan!, ce dernier pouffe de rire, comme dans une cour de récré. Franchement, à votre âge. Voici la vidéo:

Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo, cliquez ici.

Terry a choisi d’interpréter Je t’aime, de Lara Fabian. On peut être plus qu’agacé par ce choix, mais voyez comment il s’en tire. Là, le jury a un peu le bec cloué. À l’issue de la prestation, André Manoukian nous ressort sa comparaison avec les castrats: ce qui désole le candidat, mais, respect à lui, il encaisse avec le sourire. Lio adore, Marco Prince aussi (« vous m’avez fait lever le poil »), seul Philippe Manœuvre boude: « C’est quelle culture, ce Terry? ». C’est quoi cette question? On est là pour juger la prestation ou le candidat lui-même? Voici la vidéo:

Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo, cliquez ici.

Et voici Soraya. Lio a trouvé chez elle un « côté Michou » tandis que Philippe Manœuvre (décidément pas en forme) estime qu’il ne faut « pas de cabaret à Nouvelle Star« . Et pour quelle raison? Remarquez là encore avec quelle dignité les candidats font face aux réflexions des quatre zozos. Voici la prestation de Soraya:

Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo, cliquez ici.

Enfin, face à Abril, le jury s’en sort un peu mieux même s’il n’évite pas le n’importe quoi: « On ne va pas laisser Klaus Nomi au bord de la route », lance Philippe Manœuvre. Quel rapport entre la fougue latine d’Abril et la new wave de Klaus Nomi? Aucun. Voici la prestation d’Abril:

Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo, cliquez ici.

Bref, nous n’aurons que trois conclusions:
1. Sinclair a vraiment eu raison de quitter le navire à temps.
2. Rendez-nous Marianne James!
3. Si vous voulez voir un VRAI jury, regardez Top Chef, le lundi soir, sur M6. « Oui, chef! ».

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Jouez avec Yagg et gagnez une croisière de rêve! Cliquez ici.