Lutter contre l’homophobie dans le milieu professionnel, voilà l’objectif de l’association LGBT L’Autre Cercle qui propose depuis janvier un sondage afin de déceler les discriminations liées à l’orientation sexuelle dans le monde du travail et de réfléchir aux solutions qui pourraient être apportées.

Le principe est simple: interroger les salariés sur le climat qui règne dans leurs entreprises vis-à-vis des personnes LGBT, connaître les pratiques des entreprises ou organisations par rapport à l’orientation sexuelle (connue ou non) de ses membres et s’intéresser au ressenti du salarié dans son environnement professionnel.

« Le grand public n’a qu’une idée assez éloignée de la réalité de la vie homosexuelle et a tendance à penser qu’après quelques dizaines d’années de marches des fiertés et la promulgation du pacs, les LGBT sont largement intégrés à la société et ne souffrent d’aucune discrimination, indique l’association dans un communiqué de presse. Notre dernier sondage, effectué en 2006, montrait qu’un homo sur deux devait cacher son orientation sexuelle au travail de peur de voir sa vie altérée dans l’entreprise et de pâtir de sanctions en terme de déroulement de carrière ».

« MESURER LES CHANGEMENTS DE COMPORTEMENTS »
L’association renouvelle ainsi l’expérience cette année, pour faire un nouvel état des lieux, quatre ans après. « Cela permet de suivre l’évolution des choses, de mesurer les changements de comportements, explique Geoffrey Ross, responsable du pôle international de l’association. Contrairement aux autres études qui existent sur ce sujet, celle-ci, réalisée sur plusieurs années, permet d’établir des tendances et des éléments de comparaison ».

« Il serait notamment intéressant de pouvoir interroger des personnes qui ne vivent pas seulement en Ile-de-France, ajoute-t-il, de voir région par région comment les choses se passent. Ça permet notamment d’aller voir ensuite les conseils régionaux et de leur présenter une étude locale. » L’enquête de L’Autre Cercle ne s’intéresse d’ailleurs pas qu’aux impressions des personnes LGBT, précise Geoffrey Ross: « Les hétéros sont également invités à y participer et à indiquer la façon dont ils perçoivent les réactions de leur entreprise face aux personnes LGBT. Ce qui permettra d’ailleurs peut-être de comparer les différences de perceptions, de ressenti qui peuvent exister entre les homos et les hétéros sur ces questions ».

Pour que cette étude soit réellement fiable et représentative, elle nécessite un maximum de participants et un maximum de réponses. Nous vous invitons donc à répondre à ce questionnaire de 5 minutes: cliquez ici.

Les résultats seront connus au mois de mai 2010.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Jouez avec Yagg et gagnez une croisière de rêve! Cliquez ici.